Namibie

Mahango game park, paradis des antilopes

Un petit safari par la durée, mais grand par la diversité d’espèces observées. Sa particularité est que de nombreuses espèces d’antilopes y vivent.

Situé sur les rives de l’Okavango, à l’entrée de la bande de Caprivi , on accède au Mahango game park par la C48 qui va vers le Botswana.
Je trouve que c’est une pause très chouette à faire sur la route entre les grosses étapes que sont les parc d’Etosha et Chobe ou bien Etosha et les chutes Victoria.

Les berges sont vraiment idéales pour l’observation car la vue y est dégagée. En revanche, cela rend certaines photos plus compliquées du fait de la distance.

Heureusement, de nombreux animaux peuvent aussi être observés sur le bord de la route.

Ou même sur la route !

Comme indiqué précédemment, la particularité de ce parc est donc de pouvoir y observer de nombreuses espèces d’antilopes. J’y ai revu des impalas, hippotrague noir et kudu, déjà observés pendant mon safari à Chobe.

Mais aussi des (cob) lechwe et commun duiker (ou grey duiker) une toute petite antilope.

Et comme il n’y a pas que des antilopes, j’y ai également vu des zèbres, des autruches, des girafes, des buffles, des phacochères, des singes vervet, des babouins, des hippopotames, et même quelques éléphants au loin.

Du fait de la présence de l’eau, il y avait aussi de nombreux oiseaux.

J’ai tout particulièrement aimé voir toutes ces espèces cohabiter et se partager les espaces. C’est absolument fascinant.

Bref, ce n’est pas un grand parc, mais parfait pour couper la route en deux et observer, toujours plus d’animaux dans leur habitat naturel. La magie du safari a encore opérée pour moi !

Pratique

Le parc est ouvert du lever au coucher du soleil.
Le prix d’entrée du parc est de $40N par personne et $10N par véhicule, soit environ 2,30€ par personne et 0,60€ par véhicule.

La vitesse est limitée à 40km/h et il est formellement interdit de sortir des routes et pistes tracées : cela endommage les sols et détruit la flore. Certaines zones sont pas mal sablées, le 4×4 est donc conseillé même si je ne suis pas certaine que cela soit indispensable.

Nous avons dormi au camping Ngepi Camp. Situé un peu plus au nord, toujours sur les rives de l’Okavango, le cadre est vraiment sympa. Et ils ont de l’humour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.