Bretagne

L’archipel des 7 îles, excursion dans une Réserve Naturelle

L’archipel des 7 îles est un ensemble d’îles et îlots situé au large de Perros-Guirec. Le site est protégé depuis 1912 à l’initiative de la LPO, puis a été classé Réserve Naturelle en 1976. Pour cause, l’archipel abrite 27 espèces d’oiseaux nicheurs, rien que ça !

Puisqu’il s’agit d’îles, il faut faire une petite excursion en navette ou bateau à voile pour les découvrir. C’est ce que j’ai fait le mois dernier, je vous raconte.

L’excursion

On commence par l’île de Rouzic, le lieu de nichage des fous de bassan, se dévoile au fil des vagues. Lorsque l’on sait où regarder, elle est même visible de la côte la tâche blanche que forme les milliers de nids accrochés à la falaise.

Plus le bateau s’approche, plus on prend la mesure du lieu, abrupte et grouillant de vie à ne plus savoir où poser son regard. En 2020, la LPO y a recensé 21 000 couples.

Le fou de bassan est un oiseau marin migrateur dont l’envergure peut atteindre 1m80, c’est plus grand que moi ! C’est assez impressionnant de voir voler des oiseaux aussi grands. En comparaison, les goélands que l’on voit souvent sur les côtes bretonne font presque miniature.

Je crois que j’aurais pu rester la journée entière à regarder le ballet qu’ils offrent, planant du nid à la pêche.

La croisière continue en longeant l’île Malban, l’île Bono, puis l’île aux Moines. Je me régale les yeux avec les rives aux roches escarpées de ces îles sauvages battues par les vents.

On peut y voir des goélands, cormorans, pétrels, huîtriers, des phoques ou des dauphins. Cela dépend des jours.

Cormoran en vol

Phoque dans l'eau

Et pour les macareux moines, emblème local, ils ne sont présent sur l’archipel qu’au printemps. Il y a également des guillemots et pingouins torda, mais je ne sais pas s’ils sont migrateurs ou non (il faudra que je refasse l’excursion en prêtant plus attention aux commentaires…).

Cette fois-ci, j’ai pris l’option avec escale. Je débarque donc sur l’île aux Moines, repérable facilement depuis la côte avec son phare et les vestiges du fort.

Au moment où j’écris ces lignes (2021), le chemin d’accès est endommagé suite à une tempête. En attendant qu’il soit réparé, il faut utiliser un pont suspendu. Celui-ci n’est pas praticable pour les personnes à mobilité réduite, et donne le mal de mer, heureusement que le passage est bref.

Dès mes premiers pas sur l’île, je suis marquée par la présence des fleurs, en nombre, c’est magnifique.

Mon chemin croise celui d’un lapin. Pas très farouche. Apparemment l’île en est truffée !

Je ne suis pas allée au phare, préférant longer la côte sud de l’île, vers le fort. C’est la période où les goélands nichent. Les pentes sont pleines de nids.

Huitrier-pie

J’observe même un poussin qui était presque à entrer dans un terrier pour lutter contre le vent.

Et comme je m’arrête sans arrêt pour prendre des photos, je fais un tour express au fort avant de prendre le chemin du retour par les hauteurs nord. Au pas de course, entre deux photos parce que la vue est beaucoup trop belle !

Après retour sur le bateau, la croisière continue vers le Cerf, l’amas rocheux le plus à ouest de l’archipel.

Le retour s’effectue en longeant la côte de granit rose perrosienne, avec un point géologique sur la formation de ce lieu unique, à visiter si ce n’est pas déjà fait !

L’excursion peut se faire avec ou sans escale sur l’île aux Moines. Si vous ne l’avez jamais fait, l’escale est superbe mais pas incontournable. Selon la saison elle peut être plus ou moins intéressante (oiseaux qui nichent et fleurs typiquement printaniers).

Infos pratiques

Lui c’est cadeau, je le trouve beaucoup trop drôle posé sur le vent.

Sans escale : 1h45 – 18,50€
Avec escale : 2h30 – 22,50€

Départs de Trestraou, Perro-Guirec, toute l’année. Départs possibles de Trégastel ou Ploumanac’h en juillet et août uniquement.
Consultez les horaires de départ sur le site de la compagnie Armor Navigation car il changent selon les marées.

Vous connaissez déjà l’archipel ? Envie de le découvrir ou redécouvrir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *